Laurent RANNOU

violoncelliste

 

Laurent Rannou est né en 1963 dans une famille de musiciens.

A l’âge de 10 ans il entreprend l’étude du violoncelle au conservatoire de Strasbourg dans la classe de Maurice Boyer. Il poursuit son apprentissage auprès de Claude Zanotti, de Jean Huchot et Philippe Muller.

 

A l’âge de 18 ans il est invité à interpréter le concerto d’Edouard Lalo avec l’Orchestre National d’Ile de France sous la direction de Jacques Mercier.

En 1984 il devient l’élève de Jean-Marie Gamard et Erwan Fauré (violoncelle), Gérard Frémy et Olivier Charlier (musique de chambre) au CNSM de Paris. Il obtient en 1988 un premier prix de violoncelle.

A l’occasion de stages il reçoit l’enseignement des maîtres Arto Noras et Anner Bylsma.

 

En août 1990, il remplace au pied levé pour trois concerts la violoncelliste du Quatuor Joachim. Il ne quittera plus l’ensemble. Après une année de collaboration, il rejoint ses partenaires du quatuor à l’Orchestre de Picardie dont il devient le violoncelle solo.

Avec ses collègues du quatuor il a le privilège de recevoir les conseils des plus éminents spécialistes de la discipline (Norbert Brainin, Martin Lovett, Siegmund Nissel, Raphaël Hillyer, Walter Levine) tant à l’occasion de Master Classes organisées par l’association Pro Quartett à Paris qu’à la Musikhochschule de Cologne où il suit l’enseignement du Quatuor Amadeus.

 

Soliste de l’Orchestre de Picardie, Laurent Rannou forge un répertoire de grands concertos (Haydn, Boccherini, Saint-Saëns, Schumann, Tchaïkovski, D’Indy, Chostakovitch, Brahms, Beethoven ...) avec lesquels il se produit en France et à l’étranger sous la direction de Patrick Fournillier, Thierry Fischer, Marcel Landowski, Louis Langrée, Edmon Colomer, John Axelrod, Fayçal Karoui, Olivier Holt, Jurjen Hempel, Arie van Beek...

 

Avec ses collègues du Quatuor Joachim, il enregistre de nombreux CD couronnés par la presse et se produit dans toute l’Europe et jusqu’en Chine. Il collabore avec des artistes comme Jan Talich père, Gary Hofman, Marie-Josèphe Jude, Bruno Pasquier, François Méreaux, Michel Poulet, Jeanne- Marie Conquer, Staffan Martensson, Ronald Brautigam, Pawel Mazurkiewicz, Juliette Hurel, Benoît Fromanger, Jean-Claude Pennetier...

Sous la direction du maître Rostropovitch on l’a entendu créer en soliste, au festival International d’Ensembles de Violoncelle de Beauvais, « Post Festum » oeuvre pour 20 violoncelles du compositeur russo-ukrainien Efrem Podgaits et une cantate du polonais Piotr Moss.

 

En 2006 il participe au projet théâtral de Sylvie Baillon autour du « Pierrot Lunaire » de Schönberg et en 2010 on le retrouve dans le spectacle « Et Cependant... » comme comédien, danseur et musicien.

Passionné de musique ancienne, il s’est longtemps consacré à la pratique du violoncelle baroque aux côtés des clavecinistes Stefano Intrieri, Hélène Dufour ou Blandine Rannou (sa soeur) avec lesquels il accompagne des artistes comme Jean-Loup Charvet, Jacques Bona, Hervé Lamy, Adrian Brandt, Florence Malgoire, Monique Zanetti, James Bowman... Il apporte aujourd’hui cette expérience à l’Orchestre de Picardie pour les productions d’oratorios ou de musique baroque instrumentale où il assume les continuos et les parties solistes au violoncelle ou à la viole de gambe.

Titulaire du CA de violoncelle, Laurent Rannou a enseigné le violoncelle et la musique de chambre aux conservatoires d’Angers, Levallois-Perret, Rueil-Malmaison et Abbeville. Professeur assistant au CNSM de Paris de 2001 à 2003, il est actuellement responsable de la classe de violoncelle du CRR d’Amiens.