Le concert de ce soir

   Mardi 11 Juin 2024 à 20h

   Théâtre 'Le Colisée' à Lens.

 

  Musiques de l'Est : du classique au folklore polonais

 

Un p'tit tour en Pologne, ça vous tente ?
Alors, suivez l'OVLens lors d'une escapade dans ce pays au travers de sa ou plutôt de ses musiques tellement variées !
Du classique au bal populaire venez célébrer le lien unique Franco-Polonais que nous avons dans la région ! 🇵🇱🎶

      Embarquez pour un voyage musical où tous les ingrédients seront au rendez-vous pour passer un agréable moment en compagnie des musiciens de l'OVLens.

 Renseignements :

Théâtre du Colisée de Lens,

12 rue de Paris, 62300 LENS

03 21 69 08 18



L'OVLens aura l'honneur d'accompagner :

Jérôme Rys

Aurélien Penart

Jerzy Mak



ARTISTES INVITÉS

JÉRÔME RYS

 

        Jérôme Rys a commencé la musique à l’âge de 8 ans et a été élevé au son des grands orchestres polonais de l’époque. Il pratique essentiellement aujourd’hui l’accordéon et le bandonéon. Jérôme a commencé à faire de la scène à l’âge de 19 ans avec un orchestre de la région où il était également chanteur et enchaînait les bals.

        Il a été chef d’orchestre pendant quelques années d’un groupe folklorique polonais régional où se mêlaient danse, chant et musique. Jérôme a eu le plaisir d’être soliste, au bandonéon, avec des harmonies de la région. Actuellement, il est musicien et chanteur de l’orchestre Heleniak et il est aussi responsable du groupe Folk.

        Pour suivre Jérôme et ses projets, vous pouvez visiter les pages Facebook de l'Orchestre Heleniak (https://www.facebook.com/orchestreheleniak) et du groupe Folk (https://www.facebook.com/Folkofficiel).

AURÉLIEN PENART

 

        Aurélien Penart commence ses études musicales auprès d’Alain Raës au CRR de Lille puis entre au CRR de Paris dans la classe d’Hugues Leclère. Il poursuit ses études supérieures au Koninklijk Conservatorium de Bruxelles dans la classe de Piet Kuijken et recevra plus tard les précieux conseils de Jean-Michel Dayez.


        Passionné de musique de chambre, il fonde en 2007 le Septentrio qui sera, après quelques mois d’existence, finaliste au concours international Vibrarte. Il se produit avec de nombreuses formations de musique de chambre, avec l'Ensemble Watteau, le duo Interférence en compagnie de la flûtiste Léa Lesieur, ou au sein de formations variables, notamment dans le cadre des concerts Chambre à Part où il partage la scène avec des musiciens de l'Orchestre National de Lille.

 

        Il joue également en récital ou encore en soliste avec orchestre en France, en Belgique, en Suisse, en Espagne, au Portugal et en Palestine. Il a été invité à plusieurs émissions radiophoniques (Dans la Cour des Grands, France Musique, Des Masters sur Les Ondes, Radio Suisse Romande).

 

        Attiré par les claviers anciens, il possède également deux pianoforte du début du XIXème siècle qui lui permettent de jouer certains types de répertoire sur instruments historiques.


        Il enseigne aujourd'hui le piano au Conservatoire à Rayonnement Régional de Douai.

JERZY MAK

 
        À l'âge de 11 ans, Jerzy Mak a appris la musique, le chant et les danses folkloriques, ainsi que le théâtre chez les scouts polonais de Pecquencourt. Son premier instrument était la mandoline, mais il s'intéressait également à la guitare, puis au violon, qu'il a arrêté temporairement à 15 ans pour poursuivre ses études au pensionnat de Cambrai.

        En 1963, ses études terminées et son CAP de serrurier en poche, il a été embauché à l'usine Arbel de Douai dans le secteur du wagonnage. Dans le même temps, il a eu la chance d'intégrer la formation de François Marciniak, qui deviendra plus tard Frank Marcy. C'est à ce moment-là qu'il a décidé de créer ses propres arrangements musicaux pour cet orchestre, qui allait s'étoffer d'années en années, passant de 7 musiciens à 20 éléments, dont 6 chanteuses-danseuses.

        Fort de cette expérience, Jerzy Mak a créé son propre orchestre en 1975, accompagné d'à peu près les mêmes éléments, soit 17 musiciens dont 5 chanteuses-danseuses. Le succès étant toujours au rendez-vous, il a enregistré dans les années qui ont suivi ses propres vinyles et CD. Tout d'abord avec Divox Edition (Si t'es un vrai Polonais, Bonjour dzien dobry, Chants de Noël, etc.), puis avec la Distribution Lensoise Richardson (Bawmi sie, Wiwat polka, 20 ans déjà, etc.). Tout ce folklore était tiré d'enregistrements d'orchestres polonais d'Amérique, qui étaient à l'époque très peu connus en France.

        Jerzy Mak est parti du département du Nord pour s'installer dans le Pas-de-Calais (Bruay-la-Buissière en 1982, puis Marles-les-Mines en 1989). La musique et les grandes formations ont toujours été ses passions; son orchestre compte actuellement 9 artistes sur scène, animant des soirées et des repas dansants dans toute la région avec le même enthousiasme. Il s'occupe toujours des orchestrations et écrit toujours les partitions pour les musiciens de l'orchestre Jerzy Mak, tandis que son épouse Angela, qui a démarré le spectacle de Frank Marcy en 1971, s'occupe de la partie administrative et du spectacle, ce qui n'est pas une mince affaire.

        Ceci est un résumé très court de la longue carrière professionnelle de Jerzy Mak, qui, il l'espère, n'est pas encore terminée.